Le Guide 100% Plongée - Ile de la Réunion Drapeau Anglais Drapeau Français   Logo Facebook Des fonds marins volcaniques Vignette soleil de la Réuniondimanche 24 octobre 2021

Le CAISSON de DÉCOMPRESSION

Par Plongeealacarte - 29 September 2021 Signaler une erreur
Caisson de décompression (FR) | Recompression chamber (US)
La plongée sous-marine   La sécurité   Les accidents de plongée

Qu'est-ce qu'un caisson de décompression ?

Le caisson de décompression, également appelé caisson ou chambre hyperbare, est une installation médicotechnique étanche au sein de laquelle un ou plusieurs patients peuvent être exposés à une pression supérieure à la pression atmosphérique et recevoir un gaz thérapeutique à forte concentration.

Ces caissons sont utilisés en médecine pour la cicatrisation de plaies, lors de lésions de la peau, lors d'infection osseuse, ... ou en situation d'urgence, notamment lors d'accident de plongée sous-marine ou d'embolie gazeuse.

Situés dans les hôpitaux, les caissons de décompression sont souvent rattachés aux services d'urgences, d'anesthésie ou de soins intensifs.

Composition du caisson décompression


Le caisson de décompression est un petit local indépendant, de forme cylindrique, conçu en acier et totalement étanche. Il est généralement équipé d'hublots et d'accès (sans serrure) permettant le passage d'une personne consciente, d'une chaise, d'un lit ou d'un brancard. La porte principale, parfois circulaire, donne l'impression d'entrer dans un sous-marin.

Un caisson est généralement équipé :

• d'un système de ventilation pouvant propager de l'air frais ou un autre gaz spécifique (O2, Hélium),
• de masques de respiration à la demande ou alimenté en continu (alimentés en oxygène, héliox, ou nitrox),
• d'un système audio pour communiquer,
• d'un équipement vidéo pour contrôler ce qui se passe à l'intérieur,
• d'un dispositif d'éclairage,
• d'un mini sas pour le passage de médicaments ou de matériels,
• d'un équipement multimédia pour les plus sophistiqués,
• d'un panneau de contrôle intégré ou déporté pour gérer la pression interne, le type de gaz injecté ou surveiller les patients.

Un caisson de décompression peut accueillir une ou plusieurs personnes. Sa capacité d'accueil dépend de sa taille et de son niveau d'équipement. Les plus petits caissons peuvent être embarqués sur des bateaux ou des lieux spécifiques. Les plus grands disposent de plusieurs pièces. L'existence d'un sas permet au personnel médical d'intervenir en cas de besoin.

Fonctionnement de la chambre de décompression


Une fois placée dans le caisson, la victime reçoit un traitement d'oxygénothérapie hyperbare. Cette technique médicale consiste à administrer aux patients victimes d'un ADD une quantité massive d'oxygène pur, à une pression partielle supérieure à la pression atmosphérique, le plus souvent par le biais d'un inhalateur.

La compression des volumes gazeux (due à l'augmentation de pression), l'augmentation de l'oxygène dissous et l’absence d’inhalation d’azote favorisent l'évacuation des bulles de gaz bloqués dans l'organisme.

A noter : du fait de la présence d'oxygène à forte concentration (risque d'inflammation), aucun objet électrique, électronique, étanche à l'air ou pouvant produire une étincelle n'est permis dans l'enceinte du caisson.

Traitement des accidents de plongée


Les personnes victimes d'ADD doivent être rapidement placées en caisson. Les conditions de plongée pourront alors être rétablies pour favoriser l'évacuation de l'azote de l'organisme.

Un traitement en caisson hyperbare s'effectue généralement en 3 trois phases, sous la directive d'un personnel qualifié :

• la phase de compression,
• la phase de traitement,
• la phase de décompression.

Lors des phases de compression et de décompression du caisson, les patients doivent effectuer les mêmes manœuvres qu'ils le feraient en plongée pour éviter tout risque barotraumatique.

Lors du traitement, un médicament, le plus souvent un gaz thérapeutique comme l'air médical, l'oxygène médical, ou un mélange de gaz médicinaux (héliox, nitrox...), peut également être administré via un masque à oxygène. Le traitement est alors supervisé depuis l'extérieur de l'enceinte hyperbare par un opérateur selon un protocole préétabli.

A noter : lorsque vous envisagez d'effectuer des plongées durant vos vacances, renseignez vous sur la présence et la localisation d'un caisson de décompression aux environs.
Le caisson de décompression
A CONSULTER EGALEMENT
Pas d'article pour le moment.
VENEZ PLONGER A LA REUNION !
Cliquez ici ...
Rascasse volante de la Réunion Exploration sous-marine Immersion imminente