Le Guide 100% Plongée - Ile de la Réunion Drapeau Anglais Drapeau Français   Logo Facebook Des fonds marins volcaniques Vignette soleil de la Réunionlundi 20 septembre 2021

La DÉSATURATION

Par Plongeealacarte - 25 August 2021 Signaler une erreur
Désaturation (FR) | Desaturation (US)
La plongée sous-marine   La sécurité   La décompression

Qu'est-ce que la désaturation ?

Définition en cours de rédaction ...
La désaturation désigne le mécanisme qui s'opère quand un gaz est éliminé d'un liquide. Les tissus de l'organisme accumulent l'azote contenu dans l'air respiré et ce jusqu'à saturation. Cet azote est dissous dans le sang puis rejeté via les alvéoles pulmonaires. Ce phénomène est assez rapide. En plongée, le changement de pression qui s'opère lors de la remontée force l'azote qu'il contient n'aura pas la patience de se laisser véhiculer par le sang jusqu'aux alvéoles des poumons En plongée, la désaturation se produit lors de la remontée et concerne l'azote, un gaz inerte qui peut s'avérer dangereux s'il n'a pas le temps de s'évacuer. les tissus sursaturés en azote vont avoir tendance à laisser échapper l’azote excédentaire au moyen du drainage sanguin et du dégazage au niveau des alvéoles pulmonaires. Pendant la plongée, les différents tissus de l’organisme emmagasinent et se saturent en azote, répondant aux lois de Henry et de Dalton. A la remontée le phénomène inverse va se produire: les tissus sursaturés en azote vont avoir tendance à laisser échapper l’azote excédentaire au moyen du drainage sanguin et du dégazage au niveau des alvéoles pulmonaires. Cela nécessite donc une remontée progressive permettant l’évacuation de l’azote, et généralement, un ou plusieurs paliers pour permettre une désaturation sans danger pour l’organisme. En effet, comme la sursaturation des tissus est fonction du temps de plongée, la désaturation lors de la remontée est lente et prend du temps. Bien que les paliers de désaturation demeurent une nécessité absolue, leur rigueur d’exécution échappe à certains plongeurs et leur non-respect représente la première grande cause des accidents de décompression. A la remontée, la pression à laquelle se trouve le plongeur va diminuer, et l’azote dissout dans son corps va être soumis à la même pression. On observera un déséquilibre entre la quantité d’azote souhaitable dans le corps (compte tenu de la pression) et la quantité réelle à la suite de la plongée. Or, l’azote ne peut sortir du corps que par les poumons. Si on remonte trop vite, l’azote n’a pas le temps de se laisser acheminer par le sang vers les poumons, il se forme alors des bulles d’azote dans les tissus du corps. Le dégazage prématuré dû à une remontée trop rapide donne donc lieu à des accidents de décompression, dont les conséquences peuvent être gravissimes. Désormais, les ordinateurs de plongée indiquent le temps de désaturation nécessaire. Le profil de la remontée variera en fonction des paramètres de la plongée.
La désaturation
A CONSULTER EGALEMENT
Pas d'article pour le moment.

VENEZ PLONGER A LA REUNION !
Cliquez ici ...
Murène tachetée Banc de poissons Exploration d'épave à la Réunion