Le Guide 100% Plongée - Ile de la Réunion Drapeau Anglais Drapeau Français   Logo Facebook Envie de plonger au soleil ? Vignette soleil de la Réunion lundi 23 septembre 2019

Faut-il avoir peur des requins à la Réunion ?

Par Plongeealacarte - Le 04 mars 2019 Contact par mail Partage Facebook Signaler une erreur
La plongée sous-marine   Guide voyage   L'île de La Réunion

Le requin n'a jamais eu bonne presse, notamment lorsqu'il s'attaque à l'Homme ... Présent dans la plupart des mers du globe, les usagers de la mer doivent pourtant faire avec, en toutes circonstances ... Ces dernières années, le requin a fait l'objet de nombreuses polémiques ... Alors que penser de ces requins qui longent les côtes réunionnaises et qui ne semblent ne plus craindre l'homme ?

Mieux vaut s'en remettre aux faits ...

A la Réunion, on est bien loin d'une attaque de requin par semaine ou même par mois. Pourtant, lorsqu'on se réfère aux articles de journaux et aux informations du net, on pourrait croire que le fléau est d'une ampleur sans précédent et interdit totalement l'accès à l'eau ... Or, il n'en est rien !

Une attaque en 2018, 3 en 2017, 1 en 2016, ... Les faits parlent d'eux-mêmes. Toutefois, une attaque de requin reste un événement choquant et traumatisant pour la population. De plus, les attaques à la Réunion sont souvent imprévisibles, soudaines, violentes, parfois mortelles, et surtout incomprises ...
A savoir sur les requins
© Hakbak - Requin en plein eau
Aussi, pour se faire une idée de la situation réelle sur le risque requin à la Réunion, il est essentiel d'écarter, dans un premier temps, toutes considérations d'ordre émotionnel, politique, financière ou fantasmagorique. Il convient de se référer aux faits, rien qu'aux faits.

Tout le reste alimentera les débats et servira aux personnes en charge de trouver les causes de ces dernières attaques (qui ont touchées majoritairement les surfeurs) et les solutions viables pour les limiter (ce qui n'est pas ici le sujet).



Ce qui ne changera pas ou plus concernant les requins


Certaines choses ne changeront pas ou plus au sujet des requins :

• Il y a des requins dans la majorité des mers du globe : la cohabitation est incontournable.
• A cause des films à sensation, le requin traîne et traînera toujours derrière lui une réputation de tueur.
• Le requin est un animal sauvage : il doit donc chasser pour survivre !
• Ce superprédateur est maître sur son territoire (... tout comme l'homme sur terre).
• Quelques espèces seulement sont dangereuses : Bouledogue, Tigre, Grand Blanc, ...
• La méconnaissance de cet animal alimente les craintes et les peurs.
• La liberté de l'Homme s'arrête là où commence celle du requin : pas facile de l'accepter !

Aussi ...

• Beaucoup d'activités nautiques et subaquatiques sont pratiquées en présence de requins.
• Certaines activités sont risquées en présence de requin (chasse, surf, ...), d'autres pas !
• L'attaque d'un requin n'est pas systématique ou désintéressée : toute attaque s'explique ...
• L'homme reste et restera vulnérable dans l'eau, requin ou pas ...


A LA REUNION, même s'il est essentiel de ne pas minimiser le danger, il ne faut pas non plus tomber dans l'excès inverse qui consiste à croire que "requin égal attaque". Un homme mordu par un requin relève souvent d'une erreur d'appréciation du squale que d'un acte volontaire et assumé par l'animal. On sait notamment que les surfeurs sont assimilés à des proies de type tortue ou phoque, et que les poissons ou crustacés prélevés par les chasseurs sous-marins sont des cibles pour les squales en chasse.

*********



Les questions qu'on est en droit de se poser ...

Doit-on avoir peur des requins à la Réunion ? Ne faut-il plus mettre un pied dans l'eau ? Est-on systématiquement en danger ? Le requin est-il l'ennemi de l'homme à la Réunion ?

Pour répondre à ces questions, nous vous proposons quelques données factuelles fortes intéressantes. Mieux vaut s'en remettre à des faits plutôt qu'à des émotions ou des a priori ... car des attaques, il y en a eu, et il y en aura encore ... et ce, partout dans le monde.
Spot de plongée à la Réunion
© Plongeealacarte.com - Spot de plongée à la Réunion



Les attaques de requins depuis 2012 à la Réunion

Voici un bref aperçu de la liste des attaques constatées depuis 2012 :

2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
2 6 1 4 1 3 1 1


La réunion a enregistré 6 attaques de requins sur les 4 dernières années :

Année Mois Ville Lieu Conséquence Victime Conditions
2019 janvier Saint-Rose Embouch. Riv. de l'est Mortelle Pêcheur bichiq. Eau jusqu'à la taille, mer trouble
2018 janvier St-Gilles Roches Noires Aucune Chasseur Conditions non référencées
2017 juin St-Gilles Roches Noires Blessures Surfeur Eau claire et mer agitée
2017 avril St-Leu Pointe au sel Mortelle Bodyboarder Eau trouble et mer forte
2017 février St-André Embouch. Riv. du Mat Mortelle Surfeur Eau trouble
2016 août St-Gilles Boucan-Canot Blessures graves Bodyboarder Houle et eau trouble


Les autres attaques de requins de 2012 à 2015 :

Année Mois Ville Lieu Conséquence Victime Conditions
2015 juillet St-Leu Spot de gauche Blessures Surfeur Eau un peu trouble
2015 juin Port Ouest Spot de la Folette Blessures Surfeur Mer agitée
2015 avril St-Gilles Pointe des Aigrettes Mortelle Surfeur Mer agitée
2015 février Etang-Salé Ravine Mula Mortelle Baigneuse Eau trouble, mer peu agitée
2014 juillet St-Leu Spot de gauche Blessures Surfeur Mer peu agitée
2013 octobre Etang-Salé Spot Le Tournant Blessures Bodyboarder Houle + mer calme
2013 juillet St-Paul Cimetière marin Mortelle Baigneur PMT Houle + mer peu agitée
2013 juin Petite-Ile Grande-Anse Aucune Surfeur Non renseignées
2013 mai St-Gilles Les brisants Mortelle Bodyboarder Houle + eau trouble
2013 avril St-Pierre Jetée ouest Aucune Surfeur Houle de 1,20 m
2013 février Manapany Plage Aucune Chasseur Non renseignées
2012 août St-Leu Spot de surf Blessures Surfeur Eau trouble
2012 juillet Trois bassins Spot de surf Mortelle Surfeur Non renseignées



LA CRISE REQUIN s'est estompée ces dernières années à la Réunion, avec 1 seule attaque en 2018 et 2016. Même si chaque attaque reste un événement tragique, il est important de ne pas se laisser saisir par l'émotion, et croire (ou laisser croire) que les côtes réunionnaises seraient infectées par des centaines de requins et qu'ils attaqueraient systématiquement l'Homme.

*********

A la lecture des gros titres et des articles de presse, beaucoup de métropolitains pensent que l'accès à la mer est condamné à la Réunion. Fort heureusement, les centaines de plongeurs et apnéistes qui plongent chaque semaine (et ce, quasi toute l'année) au large des cotes ou près du rivage démontrent incontestablement le contraire. Bien d'autres activités sont également pratiquées : jetski, kitesurf, nage avec les cétacés, ...

Il y a toujours eu des requins à la Réunion, même proche des côtes, comme dans la plupart des fonds entourant les îles de l'hémisphère sud. La modification de l'aménagement du territoire et la non prise de conscience de certaines dérives locales ont surement bouleversé l'environnement marin et les habitudes de chasse des squales. L'augmentation de la fréquence des attaques de certaines années le prouve ... Mais le requin fait et fera toujours partie de l'environnement insulaire tropical. Il est essentiel d'en être conscient et de s'adapter objectivement ...



Les activités en mer à la Réunion

La présence avérée de requins près des cotes réunionnaises (comme partout dans le monde) n'empêche pas, fort heureusement, la pratique des activités nautiques et subaquatiques. Voici un bref aperçu de la situation :

Activité Détail sur la pratique de l'activité
Plongée bouteille A la Réunion, près d'une vingtaine de clubs organisent régulièrement des sorties, baptêmes, explorations, ... Des centaines de plongeurs se mettent à l'eau chaque semaine !
Apnée Chaque week-end, des dizaines d'apnéistes plongent pour s'adonner à leur passion. Ils pratiquent l'exploration ou l'apnée profonde. 3 associations locales sont particulièrement actives.
Nage avec les baleines Chaque année, à la saison des baleines, des centaines de touristes partent à la rencontre des cétacés qui évoluent prêt des côtes réunionnaises et nagent avec eux ...
Jetski Des ballades et excursions sont proposées tous les jours à l'ouest de l'île, pour les locaux, les touristes et les amateurs de sports mécaniques.
Kitesurf Les kite surfeurs expérimentés pratiquent librement leur activité favorite dans les lagons et au large des cotes réunionnaises, en fonction des conditions météo.
Surf & Bodyboard Ayant été principalement la cible des requins, les surfeurs et bodyboarders pratiquent leurs activités dans des zones encadrées par les VIGI (équipe de surveillance).
Activité subaquatique à la Réunion
© Plongeealacarte.com - Exploration des fonds à la Réunion
LA PLONGÉE est fortement représentée sur l'île avec une vingtaine de clubs commerciaux et associatifs. Tous les jours, des centaines de plongeurs explorent les fonds marins sans être inquiétés par les squales. Ils rêveraient même parfois d'en croiser un, rien qu'un ! Toutefois, les squales se font discrets, et ce, quelle que soit l'espèce ... Pour plonger avec les requins, La Réunion n'est pas la bonne destination !



Prenons un peu de distance et relativisons un peu ...

D'autres dangers sont bien plus menaçants pour les touristes et habitants de l'île que la présence de requins au large des cotes réunionnaises.

A titre d'exemple, sachez que les accidents de la route ont causés 617 accidents corporels en 2018 à la Réunion, dont 48 mortels, impliquant locaux et/ou touristes. Le non respect des règles de sécurité ont également causé la mort de bien plus de touristes que les attaques de requins constatées ces dernières années. On pense notamment aux noyades, aux chutes mortelles lors de randonnées ou aux accidents de paddle trop proche de la barrière de corail.

Aussi sensationnelle soit-elle, une attaque de requin reste (fort heureusement) un événement isolé à la Réunion, qui s'explique souvent par la pratique d'activités impactant l'instinct de l'animal, par de mauvaises conditions météos, par le non respect des règles de sécurité ou encore une méconnaissance du milieu. A la Réunion, un touriste ou un habitant a beaucoup plus de chances de mourir noyé, fauché par une voiture ou faire une chute mortelle lors d'une randonnée que de se faire attaquer par un requin s'il respecte les règles de bon sens et la réglementation en vigueur …


Des chiffres à interpréter avec précautions

On compare parfois la Réunion à d'autres pays pour mesurer l'ampleur des attaques de requins. Il est vrai que l'espèce incriminée à la Réunion (le requin bouledogue) laisse peut de chance à sa proie lorsqu'il attaque. Mais le nombre global d'attaques n'est sans commune mesure avec ce qui se passe en Australie, en Afrique du Sud, ou en Californie. Car en effet, une attaque reste aussi problématique (d'un point de vue gestion de crise), qu'elle soit mortelle ou pas !

Certes, ces territoires sont plus grands, et la population plus nombreuse. Mais les moyens mis en oeuvre pour lutter contre ces attaques de requins le sont également ! Malgré tout, on constate chaque année un nombre important d'attaques qui n'a rien à voir avec les chiffres cités pour l'île de la Réunion. Pour rappel, en 2018, les 4 attaques mortelles ont eu lieu aux États-Unis, en Australie, en Égypte et au Brésil. C'est en Floride qu'il y a eu le plus de morsures de requins dans le monde.


Les surfeurs font de la résistance

On ne peut pas non plus ignorer le fait que certains continuent à pratiquer le surf à la Réunion, en dehors des zones encadrées (sport considéré à risque car ciblé par les requins), et ce, en dépits des événements passés et des interdictions.

On ne peut juger ou blâmer ces passionnés qu'on comprend aisément. Toutefois, on ne peut pas non plus ignorer le fait que ces comportements viennent augmenter le risque d'accidents. Bon nombre de ces surfeurs sont très expérimentés, voire même équipé en conséquence (répulsif électromagnétique individuel pour requin), mais ce n'est pas le cas pour tous ! Les touristes, entre autres, qui voient ces surfeurs à l’eau, sont instinctivement tentés de les rejoindre, sans pour autant être bien informé des risques malgré la signalisation ... Ils ne sont pas non plus forcément expérimentés et équipés en conséquence.


IL FAUT RELATIVISER. Même si le risque est réel à la Réunion, comme dans de nombreux autres pays, il est important de rappeler que les gros titres des journaux et les comparaisons statistiques un peu raccourcies traduisent rarement la réalité du quotidien, d'autant plus que les attaques surviennent le plus souvent dans des situations bien particulières. Les données mises en avant sont surtout présentées et utilisées pour faire pression sur les autorités locales et les faire réagir. Cependant, aussi compréhensible soit-elle, cette manière de faire est contre-productive et fait fuir une partie des touristes. Elle affiche inutilement une mauvaise image de l'île ...



Les actions en cours pour limiter le risque requin

Pour limiter le risque requin, les autorités peinent à trouver des solutions viables et durables. Ils doivent en effet faire face à plusieurs difficultés : la méconnaissance du requin bouledogue (principale espèce mise en cause dans les attaques à la Réunion), la divergence des avis concernant les causes des attaques, la diversité des activités nautiques et subaquatiques à protéger, les conditions météorologiques pouvant se dégrader fortement, la force de la houle de l'océan indien, le non respect des règles de sécurité des usagers de la mer, le manque de moyen, le manque d'union entre défenseur de la nature et usagers de la mer, ...

Malgré cela, quelques dispositifs et expérimentations ont vu le jour ces dernières années.

Certains d'entre eux sont toujours d'actualité :

• Des panneaux d'informations interdisant la baignade en dehors des zones référencées sans risques.
• Des filets de protection pour les baigneurs sur quelques plages hors lagon.
• L'organisation de sessions de surf encadrées et sécurisées par les VIGI.
• Des règles préfectorales spécifiques pour la pratique des activités nautiques et subaquatiques.
• La pêche du requin ciblée post-attaque où en cas de présence de requin avérée.
• L'alerte rapide par les médias locaux de la présence d'un requin dans une zone ou d'une attaque.
Panneau d'information - Site dangereux à la Réunion
© Graphithèque - Panneau d'information à la Réunion
Même si ces dispositifs sont jugés insuffisants par la majeure partie des réunionnais, ils participent activement à la protection des usagers de la mer vis à vis du risque requin.



Peut-on passer des vacances dans l'eau à la Réunion ?

La réponse est bien évidemment OUI. Les centaines de milliers de touristes présents chaque année le prouvent. Que l'on soit simple baigneur ou amateur de sport nautique, il est tout à fait possible de passer de très belles vacances dans l'eau sans se soucier des requins.
Activités sur le lagon
© Plongeealacarte.com - Activités sur le lagon - Février 2019

Pour les amateurs de baignade, il existe des lagons de plusieurs kilomètres de long pour se baigner en toute sécurité et faire du snorkeling. Chaque jour, des touristes, des locaux, des enfants s'y baignent et profitent de l'eau chaude et cristalline.

Pour la pratique de la plongée sous-marine, les clubs locaux proposent des sorties ou des baptêmes tous les jours, sous réserve que la météo le permette. La quasi totalité d'entre eux n'ont jamais croisé de requin. Tous les centres de plongée respectent strictement les règles de sécurité pour éviter tout risque potentiel.

Pour la plongée libre (apnée), des groupes d'apnéistes sortent régulièrement en mer. Toutefois, mieux vaut s'en remettre à des apnéistes locaux expérimentés. Ils connaissent les lieux et les dangers liés à l'environnement. Il existe des structures pour être accompagné dans les meilleures conditions.

Pour la pratique des autres activités nautiques, le lagon permet de faire du kayak, du paddle, du pédalo, ... Pour visiter la cote, des agences spécialisées proposent la location de bateaux ou des jetskis en mode accompagné.



Comment plonger en confiance à la Réunion ?

Pour plonger en confiance, il convient tout d'abord de ne pas laisser son esprit divaguer à d'hypothétiques risques ou situations angoissantes. Il est indispensable de plonger serein, dans le respect strict des règles de sécurité. Le mieux consiste à plonger avec une structure locale qui connaît bien les lieux.

Voici quelques conseils utiles ...

• Ne prenez pas de risques inutiles lors de vos sorties en mer.
• Ne plongez pas avant 9h et après 17h (hormis plongée de nuit encadrée).
• Ne plongez pas si la visibilité est mauvaise.
• Ne restez jamais seul et isolé. Evitez de flotter en surface trop longtemps.
• Rappelez vous que les requins attaquent très rarement les plongeurs bouteille.
• Renseignez-vous un peu sur les requins avant de plonger pour rester objectif et conscient de la réalité.
• Sachez qu'un requin n'attaque pas spontanément et sans raison.
• Gardez à l'esprit que la rencontre est possible mais n'y pensez pas sans arrêt.
• Evitez les zones à faible salinité (à proximité des ravines, embouchures).
• Sortez de l'eau si vous vous êtes blessé et si vous saignz.
• Ne gardez pas de proies sur vous si vous faites de la chasse sous-marine (apnée).
Plongée en apnée à la Réunion
© Plongeealacarte.com - Plongée en apnée à la Réunion
Crédits photos - Les requins en plongée

A CONSULTER EGALEMENT
Les accidents de plongée
Les centres de plongée réunionnais
Infos requins - Guide pratique
Fichier international des attaques de requins
VENEZ PLONGER A LA REUNION !
Cliquez ici ...
UNE QUESTION ?