Le Guide 100% Plongée - Ile de la Réunion Drapeau Anglais Drapeau Français   Logo Facebook Des fonds marins volcaniques Vignette soleil de la Réuniondimanche 24 octobre 2021

La SURPRESSION PULMONAIRE

Par Plongeealacarte - 29 September 2021 Signaler une erreur
Surpression pulmonaire (FR) | Burst lung (US)
La plongée sous-marine   La sécurité   Les accidents de plongée

Qu'est-ce qu'une surpression pulmonaire ?

La surpression pulmonaire est un phénomène qui se produit lorsque le volume occupé par l'air inspiré devient trop important et provoque une dilatation excessive des poumons.

La surpression pulmonaire peut engendrer différentes formes de complications : des hémorragies alvéolaires, une embolie gazeuse, un emphysème du médiastin, un emphysème sous cutané, un pneumothorax. La surpression pulmonaire constitue l'un des accidents les plus graves dus à la pression. Les séquelles peuvent être irréversibles, voire s'avérer mortelles.

En plongée, la surpression pulmonaire est causé par la pression qui diminue lorsque le plongeur remonte. Conformément à la Loi de Boyle Mariotte, la diminution de la pression ambiante entraîne une augmentation du volume des gaz contenus dans le corps. Si le plongeur n'expire pas activement pour évacuer l'air lors de sa remontée, une surpression se créé au niveau des poumons. La limite d’élasticité est dépassée et le barotraumatisme est alors inévitable.
Dans la plupart des cas, les barotraumatismes pulmonaires se produisent lors d'une remontée en catastrophe, suite à une panique ou une panne d’air par exemple. La surpression pulmonaire peut survenir même lors d'une plongée peu profonde car la variation de pression la plus importante se situe dans la zone de 10 mètres. Les plongeurs débutants sont tout particulièrement des sujets à risque.

En plongée libre, l'apnéiste n'est normalement pas menacé par le surpression pulmonaire. En effet, l'air emmagasiné à pression atmosphérique n'est pas renouvelée durant l'immersion. Toutefois, l'apnéiste doit gérer l'écrasement de la cage thoracique lors de sa descente (lorsque la pression augmente) et gérer la réexpansion lors de la remontée (pression qui diminue).

En cas de surpression pulmonaire (ou de soupçons), il primordial d'appeler les secours dans les plus délais. Le plongeur doit être évacué rapidement vers un caisson hyperbare.
La surpression pulmonaire
A CONSULTER EGALEMENT
Pas d'article pour le moment.

VENEZ PLONGER A LA REUNION !
Cliquez ici ...
Plongée sous-marine au soleil Massif rocheux immergé Grand Dauphin de la Réunion